Nabil Maaloul : De nouveaux noms bientôt en équipe de Tunisie

Début septembre, Nabil Maaloul a dit que la porte reste ouverte pour les joueurs ayant refusé, par le passé, l’intégration de la sélection Tunisie de football.

Dans cette déclaration, le coach tunisien a cité les noms de Wissam Ben Yedder et Yohan Benalouane, ce qui a provoqué un vif débat parmi les Tunisiens.

Certains ont considéré ces hypothétiques nouveaux venus, qui étaient absents lorsqu’on avait besoin d’eux, comme des opportunistes qui, voyant la Tunisie quasiment qualifiée, se sont pris d’un soudain amour de la patrie.

Pour d’autres, ces joueurs apporteront une vraie valeur ajoutée à la sélection, et aideront la Tunisie, si elle venait à se qualifier au Mondial 2018.

Le sélectionner national reprend la même thématique en déclarant à Mosaïque FM que de nouveaux noms pourraient intégrer la sélection nationale d’ici le Mondial de Russie, en juin 2018.

Parmi les noms pistés, le milieu de terrain défensif Rani Khedira, frère cadet de Sami Khedira, qui évolue en Bundesliga avec le FC Augsbourg. Le joueur, âgé de 23 ans, avait été approché par la Tunisie en 2014, et avait déjà refusé d’intégrer la sélection nationale

Le gardien de Nice, Mouez Hassen, qui a été prêté à Châteauroux cette saison pourrait être à son tour convoqué.

Nabil Maaloul a affirmé qu’un autre joueur confirmé rejoindra bientôt la sélection, sans donner plus de détails sur son identité.

Sur un autre plan, l’entraîneur de la Tunisie a indiqué que l’attaquant de FC Séville, Wissam Ben Yedder ne sera pas convoqué parce qu’il a exprimé clairement sa volonté de jouer avec la France.

La préparation pour la Coupe du monde sera longue et tout dépendra des adversaires de la Tunisie au Mondial qui seront connus à l’issue du tirage au sort, le 1er décembre 2017.

Un stage pour les joueurs locaux aura lieu à l’étranger fin décembre 2017- début janvier 2018.